jeudi 10 mai 2018

Chronique | ZERO

Londres, de nos jours. Un adolescent est abattu lors d'une course-poursuite. Ce drame conduit Cynthia Bonsant, journaliste au Daily, à enquêter sur les agissements de Freemee, société américaine high-tech spécialisée dans la collecte et l'analyse de données, qui promet à ses dizaines de millions d'utilisateurs une vie meilleure grâce à ses applis. Dans un monde où réseaux sociaux, sites de e-commerce, caméras de sécurité et objets connectés sont les parfaits alliés de la surveillance globale, le chemin qui mène à la vérité va se révéler aussi ardu que dangereux.


Auteur : Marc Elsberg
Edition : Livre de Poche
Parution : 2017
Pages : 502
ISBN : 978-2-253-08665-9



ZERO



Avez-vous remarqué que je m'essaie de plus en plus au thriller dans mes lectures ces derniers temps ? Ce genre commence à bien me plaire et se trouve petit à petit une place sur mes étagères. De prime abord, je n'en lisais pas du tout, j'aimais la jeunesse et me cantonnais qu'à cela, puis on m'a offert l'opportunité d'en lire un, puis deux.. et finalement, je me retrouve à piocher dans les bibliothèques des uns et des autres afin d'en lire à nouveau. Le changement c'est maintenant.

Découvrez ici un thriller d'anticipation parfaitement agencé et équilibré, la réalité et la fiction se côtoient de très près. Une société 2.0 où le consommateur de base utilisera une Act App au quotidien pour l'aider à être plus heureux et atteindre ses objectifs dans laquelle il gagnera des points à chaque action que l'application lui aura conseillé de faire. Lunettes et montres sont connectées et les entreprises influencent le comportement de tout un chacun dans le plus grand des anonymats : celui qui est vu de tous.

Ce récit donne à réfléchir, le lecteur rencontre une certaine peur des nouvelles technologies qui endorment la plupart des gens, les rendant plus obéissant et manipulable notamment avec le personnage principal Cynthia. Face à elle Zero. Le lecteur ne sait pas qui il est ou qui ils sont, ni d'où provient cette organisation. Zero veut mettre en garde le monde contre ce qu'il se passe vraiment, les dirigeants de Zero veulent pouvoir contrôler leurs données et non plus être contrôlés par des multinationales comme Freemee dans ce récit (grande entreprise qui a créée les Act Apps). Zero c'est une remise en question de notre mode de vie actuel et à venir. La question que le lecteur finit par se poser est simple : la vie privée existe-t-elle encore dans un monde où tout est connecté, de la santé en passant par la vie amoureuse ainsi que les traque à l'homme suivis en direct par des millions de personne à l'aide des portables, lunettes ou montres connectées qui peuvent filmer instantanément.

Tout ceci donne beaucoup d'information à digérer et assimiler dés le départ, le monde informatique et technologique est omniprésent et évidemment le champ lexical y est associé ce qui, en toute logique ne peut pas plaire à tous les lecteurs. Certains vont en comprendre une part, malgré les explications, d'autres vont tout comprendre parce qu'ils sont suffisamment renseignés ou connectés dans leurs vies actuelles mais d'autres encore s'y perdront et ne comprendront rien parce qu'ils ne vivent pas encore dans ce monde là, n'utilisent pas d'ordinateurs ou d'internet, peut-être n'utilisent-ils pas leurs cartes bleus. Ceux-là vont être perdus et ne peuvent se permettre de lire ce livre à mon avis sans avoir un sentiment d'incompréhension.

L'intrigue en elle-même est surprenante, un peu effrayante au vu de tout ce que j'ai écris ci-dessus. Le scénario tient la route et est bien construit. Les personnages sont crédibles, attachants et bien ancrés dans le récit. Surtout Cynthia qui arrive à réfléchir de son propre chef sans l'aide des applications qui gèrent la vie d'une bonne partie des citoyens. La plume de l'auteur est idéale, le récit est orné de différents points de vue donnant aux lecteurs encore plus envie de découvrir le fin mot de l'histoire.

Pour finir,  je vous laisse avec cette citation qui est très présente dans ce livre : "Bienvenue dans la paranoïa !".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Follow Me @ludivine_cutie