dimanche 6 novembre 2016

Auteur : Ramson Riggs
Edition : Bayard
Parution : 2012
Pages : 432
ISBN : 978-2-7470-3791-4

Quatrième de couverture :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censés les protéger des "Monstres". 

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse...

Avis personnel :

Après beaucoup d'hésitations, je me suis décidée à lire le premier tome de la saga Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ranson Riggs. En effet, j'avais vraiment peur de lire quelque chose qui m'empêche de dormir. Si vous aussi, vous avez cette appréhension alors, je vous arrête de suite ! Vous n'aurez pas peur en lisant ce livre, au contraire vous entrerez dans un monde merveilleux peuplé de dangers comme partout ailleurs.

Tout d'abord, attendez-vous à une intrigue plutôt sympa qui commence avec une relation fusionnelle entre un papy "grandpa" et son petit-fils. Ce qui tout de suite, touche le lecteur et attendri énormément.
La lecture de ce livre est fluide et rapide ponctuée d'anciennes images parfois pas très plaisantes à regarder si - comme moi - un rien ne vous fait peur ! Mais ça ajoute un côté original à cette oeuvre et renforce un peu la réalité de l'histoire. Vous allez prendre plaisir à observer ces photographies tout en lisant le récit que vous offre Ransom Riggs.

Comme je vous le disais un peu plus haut, vous entrez dans un monde merveilleux d'après moi qui m'a beaucoup rappelé ma lecture de l'an passé Le livre de Perle de Timothée de Fombelle, avec d'un côté la réalité et d'un autre côté un monde parallèle. Le fantastique de ce livre est bien interprété et embellit vraiment cette oeuvre. J'ai été agréablement surprise de ce côté ci.

Les personnages ne sont pas en reste. Jacob, poussé par son psychiatre, va chercher à connaître le passé de son grand-père et à découvrir le vrai du faux parmi tout ce qu'il a pu lui conter durant son enfance. Vous allez découvrir un petit garçon assez débrouillard et courageux. Pour ce qui est des enfants particuliers et de la directrice, j'ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir et à sonder leur univers.

Beaucoup de positif donc dans cette lecture, et d'ailleurs le seul point négatif que vous pourrez rencontrer est un atout dans cette lecture ! Effectivement, la couverture et les photographies assez repoussantes pour quelqu'un qui reste à bonne distance des "enfants qui flottent dans le vide", sont en fait, ce qui va révéler dans ce livre une ambiance lourde et peut-être même pesante mais qui rendra votre lecture d'autant plus appréciable. N'hésitez plus et survoler cet univers rien qu'une fois pour vous faire votre propre opinion !


mercredi 2 novembre 2016

Auteur : Maxime Chattam
Edition : Le Livre de Poche
Parution : 2013
Pages : 471
ISBN : 978-2-253-17358-8

Quatrième de couverture :

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d'énergies nouvelles. 
Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d'une mystérieuse reine, qui a juré leur perte : Malronce. 
Oubliez tout ce que vous savez... pénétrez dans Autre-Monde.

Avis personnel :

J'ai enfin terminé le second tome de la saga Autre-Monde de Maxime Chattam. Le titre Malronce nous met directement dans le vif du sujet sans même qu'on le sache de prime abord. Autant pour le premier tome, j'avais un avis mitigé, autant avec celui-ci, la note va remonter en flèche !

Tout d'abord, parlons de l'intrigue générale. Nous retrouvons l'Alliance des Trois (Matt, Tobias et Ambre) en pleine expédition vers le Sud afin d'en apprendre plus sur cet avis de recherche portant le portrait de Matt trouvé sur un Cynick. De là, on ne va plus s'ennuyer et on va suivre nos personnages avec des paillettes pleins les yeux ! En effet, notre lecture, on la dévore du début à la fin.

Nous ne pouvons qu'avoir des paillettes pleins les yeux quand on voit avec quelle originalité, l'auteur nous conte son histoire. Nous avons tellement de scènes fantastiques et géniales. J'ai eu l'impression de replonger dans le récit de Tobbie Lolness quand nous sommes entrés dans la Forêt Aveugle. J'avais les yeux en soucoupes et tout ce que je me suis dis c'est : "C'est ce que je voulais dans ce livre !". Amis lecteurs, si vous aimez le fantastique, vous aimerez d'autant ce second opus qui franchement ne cessera de vous étonner et de vous époustouflés par tant d’ingéniosité de la part de l'auteur. Franchement, fallait l'inventer l'espèce de bateau dirigé par une méduse.

Enfin, tout au long de ce récit, nous avons une très bonne dynamique. Les péripéties s'enchaînent sans être trop lente ou trop courte, mais juste le temps qu'il faut pour assimiler et contempler le monde dans lequel nous plonge Maxime Chattam.

A retenir que l'auteur a une bonne plume, une imagination débordante et je l'espère, de plus en plus de lecteurs ;)

Follow Me @ludivine_cutie