dimanche 6 novembre 2016

Auteur : Ramson Riggs
Edition : Bayard
Parution : 2012
Pages : 432
ISBN : 978-2-7470-3791-4

Quatrième de couverture :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censés les protéger des "Monstres". 

Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse...

Avis personnel :

Après beaucoup d'hésitations, je me suis décidée à lire le premier tome de la saga Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ranson Riggs. En effet, j'avais vraiment peur de lire quelque chose qui m'empêche de dormir. Si vous aussi, vous avez cette appréhension alors, je vous arrête de suite ! Vous n'aurez pas peur en lisant ce livre, au contraire vous entrerez dans un monde merveilleux peuplé de dangers comme partout ailleurs.

Tout d'abord, attendez-vous à une intrigue plutôt sympa qui commence avec une relation fusionnelle entre un papy "grandpa" et son petit-fils. Ce qui tout de suite, touche le lecteur et attendri énormément.
La lecture de ce livre est fluide et rapide ponctuée d'anciennes images parfois pas très plaisantes à regarder si - comme moi - un rien ne vous fait peur ! Mais ça ajoute un côté original à cette oeuvre et renforce un peu la réalité de l'histoire. Vous allez prendre plaisir à observer ces photographies tout en lisant le récit que vous offre Ransom Riggs.

Comme je vous le disais un peu plus haut, vous entrez dans un monde merveilleux d'après moi qui m'a beaucoup rappelé ma lecture de l'an passé Le livre de Perle de Timothée de Fombelle, avec d'un côté la réalité et d'un autre côté un monde parallèle. Le fantastique de ce livre est bien interprété et embellit vraiment cette oeuvre. J'ai été agréablement surprise de ce côté ci.

Les personnages ne sont pas en reste. Jacob, poussé par son psychiatre, va chercher à connaître le passé de son grand-père et à découvrir le vrai du faux parmi tout ce qu'il a pu lui conter durant son enfance. Vous allez découvrir un petit garçon assez débrouillard et courageux. Pour ce qui est des enfants particuliers et de la directrice, j'ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir et à sonder leur univers.

Beaucoup de positif donc dans cette lecture, et d'ailleurs le seul point négatif que vous pourrez rencontrer est un atout dans cette lecture ! Effectivement, la couverture et les photographies assez repoussantes pour quelqu'un qui reste à bonne distance des "enfants qui flottent dans le vide", sont en fait, ce qui va révéler dans ce livre une ambiance lourde et peut-être même pesante mais qui rendra votre lecture d'autant plus appréciable. N'hésitez plus et survoler cet univers rien qu'une fois pour vous faire votre propre opinion !


mercredi 2 novembre 2016

Auteur : Maxime Chattam
Edition : Le Livre de Poche
Parution : 2013
Pages : 471
ISBN : 978-2-253-17358-8

Quatrième de couverture :

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d'énergies nouvelles. 
Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d'une mystérieuse reine, qui a juré leur perte : Malronce. 
Oubliez tout ce que vous savez... pénétrez dans Autre-Monde.

Avis personnel :

J'ai enfin terminé le second tome de la saga Autre-Monde de Maxime Chattam. Le titre Malronce nous met directement dans le vif du sujet sans même qu'on le sache de prime abord. Autant pour le premier tome, j'avais un avis mitigé, autant avec celui-ci, la note va remonter en flèche !

Tout d'abord, parlons de l'intrigue générale. Nous retrouvons l'Alliance des Trois (Matt, Tobias et Ambre) en pleine expédition vers le Sud afin d'en apprendre plus sur cet avis de recherche portant le portrait de Matt trouvé sur un Cynick. De là, on ne va plus s'ennuyer et on va suivre nos personnages avec des paillettes pleins les yeux ! En effet, notre lecture, on la dévore du début à la fin.

Nous ne pouvons qu'avoir des paillettes pleins les yeux quand on voit avec quelle originalité, l'auteur nous conte son histoire. Nous avons tellement de scènes fantastiques et géniales. J'ai eu l'impression de replonger dans le récit de Tobbie Lolness quand nous sommes entrés dans la Forêt Aveugle. J'avais les yeux en soucoupes et tout ce que je me suis dis c'est : "C'est ce que je voulais dans ce livre !". Amis lecteurs, si vous aimez le fantastique, vous aimerez d'autant ce second opus qui franchement ne cessera de vous étonner et de vous époustouflés par tant d’ingéniosité de la part de l'auteur. Franchement, fallait l'inventer l'espèce de bateau dirigé par une méduse.

Enfin, tout au long de ce récit, nous avons une très bonne dynamique. Les péripéties s'enchaînent sans être trop lente ou trop courte, mais juste le temps qu'il faut pour assimiler et contempler le monde dans lequel nous plonge Maxime Chattam.

A retenir que l'auteur a une bonne plume, une imagination débordante et je l'espère, de plus en plus de lecteurs ;)

jeudi 20 octobre 2016

Auteur : Cassandra Clare
Edition : Pocket Jeunesse
Parution : 2013
Pages : 571
ISBN : 978-2-266-24429-9

Quatrième de couverture :

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant :
le corps de la victime a disparu d'un seul coup !

Mais le pire reste à venir... Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d'Ombres... Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Avis personnel :

J'ai mis plus d'un an à sortir ce livre de ma PAL quand en fait, il correspond totalement à tout ce que j'aime !

Tout d'abord, il y a une intrigue des plus plaisantes et cohérentes. Il y a un univers que les Terrestres ne voient pas et qui - au final - paraît complètement naturel. Il y a une histoire que le lecteur découvre au fil des pages, et qui date de plus de quinze ans. On la connaît en remontant dans le présent, tout en ne quittant jamais le présent. Je m'explique : on apprend la vérité de fil en aiguilles tout au long du livre, par ce que content certains personnages et non pas, par des flash-backs (souvent utilisés habituellement). Il y a également des éléments surnaturels dés le début, qui mène doucement le fantastique jusqu'à l'esprit du lecteur. C'est tout naturel pour nous, lecteurs, de voir ce que les Terrestres ne voient pas.

De plus, l'intrigue a un dynamisme incroyable ! On a vraiment pas le temps de s'ennuyer. L'auteur ne nous laisse pas dix pages pour s'approprier les événements ou les personnages. Non, c'est en plongeant tête la première et sans jamais s'arrêter que se lit le mieux ce livre. Il y a énormément de péripéties et nos personnages sont loin d'être laissés pour compte.

Parlons-en de nos personnages. Ils évoluent, se retrouvant dans des situations improbables et impensables pour certains d'entre eux. Ils n'ont pas le choix de changer, de grandir. Ils doivent faire face à leurs ennemis, les vaincre et rester fort. Ne jamais baisser les bras.

Je pense que la plume de l'auteur est pour beaucoup, du fait que j'ai littéralement dévoré ce bouquin. En effet, j'ai admiré ses nombreuses comparaisons et métaphores ainsi que d'autres figures de styles. Cela donne à son oeuvre un côté travailler et plaisant à lire. D'autant plus, qu'elle a écrit à la troisième personne du singulier ce qui me change considérablement de mes habitudes. J'ai toujours aimé la première personne pour son côté "proche" des personnages. Hors, me voilà conquise par la troisième personne qui me permet de découvrir plusieurs personnages en même temps, et leurs physiques, et leurs pensées !

Cependant, il n'y a pas que du bon dans ce livre. Je peux notamment vous parler de ce qu'il m'a le plus frappé. J'ai découvert plusieurs fautes d'orthographes (minimes, certes), mais tout de même présentes.

Et pour finir.. Cet ouvrage est bien trop court à mon goût !


Ludivine


lundi 15 août 2016

Réalisé par : Jennifer Levin, Sherri Cooper
Genre : Science-fiction, fantastique
Année de production du début : 2012
Saison : 03

Synopsis :

  Catherine et Vincent sont maintenant capable de se concentrer sur leur amour, maintenant libérés de Muirfield, de la chasse à l'homme et des bêtes. Toutefois, cet amour sera testé avec l'arrivée de nouvelles menaces encore plus dangereuses. Quand ils apprennent que des victimes innocentes sont utilisées pour tester les limites de l'impossible, ils vont découvrir une conspiration profonde que Vincent peut vaincre mais seulement en se transformant en bête. Mais déchaîner la bête va risque sa vie - ainsi que celle de Catherine et son amour - alors qu'ils luttent pour construire une vie normale.

Avis personnel :

Je viens de terminer cette troisième saison de B&B et j’avoue que le final ne m’a pas laissé sur ma fin. C’est pour moi encore une saison qui vaut le détour.
Concernant l’intrigue générale, j’ai aimé les changements qui ont été fais notamment et le fait que le couple que forme Catherine et Vincent soit un peu plus mis en avant. Ils traquent une autre bête et tentent en même temps de préparer leur mariage. Toujours dans l’intrigue, JT et Bess ne sont pas laissés en reste puisque du début à la fin, ils sont là pour épauler le couple et je dirai même que maintenant ils sont plus les égaux du couple et non plus seulement leur sous fifre.
Pour ce qui est des personnages, Catherine et Vincent sont toujours en train de traquer des bêtes. Ils forment un couple magnifique. Vincent est désormais un médecin officiellement. Ils vivent plusieurs épreuves dans leur couple et notamment dans leur travail. Leurs nerfs sont mis à rude épreuve les pauvres ! Vincent se transforme moins dans  cette saison, je trouve ça dommage. Pour ce qui est du couple que forme Bess et JT, il est assez atypique. Une flic et un génie de la physique aux airs d’adolescents en pleine puberté. Ils s‘aiment vraiment et c’est bien que les réalisateurs de la saison ait décidé de mettre en avant ces deux là. Ils sont très mignons et apportent un peu de fraîcheur et de renouveau au milieu de toutes ces enquêtes. Pour finir, je vais vous parler de la soeur de Catherine, Heather. J’aime bien son personnage, un peu tête en l’air et hyper lourde au début ! Heureusement et malheureusement en même temps, son personnage a été mis en avant seulement vers les derniers épisodes de la saison. On découvre une soeur plutôt forte et qui elle aussi met la main à la pâte afin d’aider et de comprendre ce qui se passe avec le couple et la fameuse bête qu’ils traquent. Enfin, elle est enfin mise dans la confidence et connaît la vérité sur le passé commun des tourtereaux.
Je crois bien que cette saison est ma préférée des trois pour l’instant ! On a peut-être moins d’actions mais on a vraiment une trame centrée sur les personnages.

Ludivine


mardi 9 août 2016

Auteur : Maxime Chattam
Edition : Le Livre de Poche
Parution : 2012
Pages : 456
ISBN : 978-2-253-16956-7

Quatrième de couverture :

Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu'ils tuent ou transforment. Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre...à cet Autre-Monde.

Avis personnel :

Après une seconde tentative, j'ai terminé le tome un : L'Alliance des Trois d'Autre-Monde de Maxime Chattam.

C'est donc l'histoire de Matt un petit garçon de 14 ans, qui se retrouve dans une ville totalement recouverte de verdure suite à une Tempête. Tous les adultes ont disparus (ou presque). Il retrouve très vite son ami Tobias et s'en va vers le nord, pourchassé par des échassiers.

J'ai beaucoup aimé l'intrigue générale très originale d'après moi. J'aime le fantastique et ici, on est servit sans overdose ! On retrouve des créatures aux noms bizarre dans un monde tout aussi étrange. Le monde fantastique est très bien tourné. J'ai beaucoup aimé la façon dont il prend possession de la Terre avec les éclairs bleus et toute la verdure qui remplacent les immeubles etc.

Concernant les personnages, j'ai beaucoup aimé les adolescents présents dans ce livre. On les retrouve au début dans une situation qui caractérise très bien leur âge, ils sont en train de parler de sujet très tendance en ce moment (divorce, noël..). Comme tous les jeunes, ils se donnent des défis entre eux etc. Au fur et à mesure qu'ils affrontent leur nouveau monde, ils mûrissent énormément et changent imperceptiblement. J'ai aimé les suivre dans leur évolution et voir à quel point un monde peut changer un enfant.

J'ai également apprécié la plume de l'auteur. Maxime Chattam a une écriture simple et très sympathique à découvrir. Le seul bémol pour ce livre, serait malheureusement le manque d'addictivité. J'en ai tellement entendu parler de ce livre que je m'attendais vraiment à un petit coup de cœur ou à être addict mais ce n'est finalement pas le cas. Lecture sympa donc, à voir si j'accroche deux fois plus avec le second tome ! :)

Ludivine


dimanche 31 juillet 2016

Auteur : Régine Deforges
Edition : France Loisirs
Parution : 2000
Pages : 391
ISBN : 2-7441-3870-3

Quatrième de couverture :

1939. Léa Delmas a dix-sept ans. Sa vie se résume aux senteurs de la terre bordelaise, à la lumière des vignobles, à la tendresse des siens. La déclaration de la guerre va anéantir l'harmonie de cette fin d'été et jeter Léa dans le chaos de la débâcle, de l'exode, de la mort et de l'occupation nazie. Léa va être contrainte à des choix impossibles.

Avis personnel :

Je viens de terminer ma troisième lecture du French Read A Thon. Nous allons donc parler aujourd'hui du tome un de la Bicyclette Bleue de Régine Deforges.

Tout d'abord, parlons de l'intrigue. Implantée en 1939, elle nous emporte en pleine Seconde Guerre Mondiale. En effet, le livre se termine en 1942. Du coup, niveau histoire, on est servit. Cependant, plus qu'une intrigue historique, on a des relations divers et variés et des moments difficiles à surmonter. Ce livre nous permet de mieux nous immerger dans notre propre passé culturellement parlant. Ce qui peut être sympa, si vous avez du mal à vous faire une idée de cette période de notre histoire.

Ensuite, parlons personnages. Nous avons énormément de personnages dans ce livre. Certains sont plus présents et donc plus creusés par l'auteur mais d'autres sont simplement de passage le temps de
quelques pages et donc moins détaillés. Globalement, j'ai beaucoup aimé les personnages que nous croisons plus souvent. Je les ai trouvé assez différents les uns des autres avec chacun leur petite histoire. Il y a eu cependant, un petit hic avec le personnage principal féminin : Léa Delmas. On la retrouve a dix-sept ans, totalement snob et consciente de son extrême beauté. C'est une jeune fille pourrie gâtée, qui n'a jamais fais face à un non de la part de quiconque. Elle est manipulatrice et complètement inconsciente du mal qu'elle peut faire autour d'elle. Quoi que le terme sans scrupule soit plus exact. Car elle sait très bien ce qu'elle fait au final. C'est aussi une jeune fille au "corps facile" comme le dit si bien l'auteur dans ce livre. Heureusement au bout d'un certain temps, la jeune fille change imperceptiblement et devient plus mature. Elle aide toute sa famille quand elle va au plus mal, et fait son propre potager afin de nourrir tout le monde. Elle n'hésite donc pas à se salir les mains. Très courageuse, elle fait passer des courriers illégaux avec sa bicyclette bleue.

Enfin, je dois dire que cette lecture m'a beaucoup plu et que j'ai hâte de lire la suite !

jeudi 28 juillet 2016

Auteur : Melissa Bellevigne
Edition : Hachette
Parution : 2016
Pages : 320
ISBN : 978-2-01-397423-3

Quatrième de couverture :

Lisa Hernest, psychiatre spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l'institut Saint-Vincent. Elle va rencontre sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, vingt ans et enceinte de cinq mois, internée pour paranoïa et hallucinations.

Dés leur première entrevue, Judy fait preuve d'une lucidité et d'un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence d'un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours.

Progressivement, Lisa, l'experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. A mesure que les mois passent et que la date de l'accouchement approche, la vérité paraît s'éloigner.


Avis personnel :

J'ai validé ma seconde lecture du challenge French Read A Thon avec le livre Paranoïa de la YouTubeuse Melissa Bellevigne.

Je vais commencer cette chronique par vous parler de l'intrigue générale. Je dois dire que du début à la fin, j'ai trouvé l'histoire très sensée malgré tout. Je veux dire par là, que peu importe si le personnage a vraiment des hallucinations ou non, et bien j'ai trouvé son histoire cohérente et j'ai aimé croire que ce qu'elle disait n'était pas totalement inventé. J'ai aimé le fait que l'on soit toujours dans le flou : est-ce un livre avec une part de fantastique ? ou bien un livre bien ancré dans la réalité ? Est-ce réellement un personnage paranoïaque ? ou simplement un personnage différent des autres ? J'ai apprécié la façon dont l'auteur a tourné son histoire.

Ensuite, je ne peux pas faire mon article sans vous parler des personnages. Concrètement, j'ai beaucoup aimé le personnage "paranoïaque". Je me suis énormément attachée à elle. Elle a mon âge. Elle est enceinte. Et n'a rien à voir avec moi. Pourtant, je me suis totalement entichée de ce personnage. J'ai vu un personnage doux, frêle et qui ne sait plus vraiment quoi faire dans sa situation. A contrario, j'ai moins apprécié Lisa, l'experte. Je l'ai trouvé un peu froide et inconsciente de la présence de son mari. Ce dernier était un peu comme un simple pot de fleur pour elle. J'ai trouvé ça hyper triste et dérangeant.

Le dernier point que j'aimerai abordé, finalement c'est l'écriture de l'auteur. Melissa a une plume simple que j'apprécie énormément. C'est un livre écrit à la première personne du singulier, et pour moi, il n'y a rien de mieux pour que je puisse me mettre dans la peau du personnage !

Une lecture rapide et agréable qui m'a laissé sans voix pour la fin.


Ludivine


Follow Me @ludivine_cutie