Ludi's Time

vendredi 12 janvier 2018

Auteur : Jeff Lindsay
Edition : Points
Parution : 2009
Pages : 378
ISBN : 978-2-7578-5802-8

Quatrième de couverture :

Le jour, Dexter Morgan est expert judiciaire à la police de Miami; la nuit, il se transforme en tueur en série. Pas n'importe lequel, notez bien : un serial killer justicier qui ne tue que ceux qui le méritent. Un double meurtre particulièrement sordide laisse pourtant notre cher Dexter fort perplexe : serait-il confronté à plus fort que lui ? 

Avis personnel :

Après un échec cuisant auprès de la série télévisée, je me lance avec perplexité dans la saga littéraire. Et, Oh! Surprise! J'ai bien mieux apprécié.

Le personnage principal est complexetouchant malgré lui et atypique. Expert judiciaire le jour, tueur en série la nuit, Dexter n'est pas vraiment humain, il feint ses émotions et se réfère à ce qu'il a vu ou lu pour faire sa propre vie. Il a besoin d'une couverture pour cacher sa vraie nature et pour ça, il va bientôt se marier. Beau-père de deux enfants qui sont comme lui, il tente de leur offrir la même éducation que lui et pour ça, la première leçon c'est : "ne pas se faire prendre" et avoir l'air normal parce que quand les humains cherchent un coupable, ils se tournent tout de suite vers ceux qui ont l'air méchant.

Dans ce tome, Dexter n'est plus le traqueur mais la proie ! Son Passager Noir, sorte d'ombre qui l'aide habituellement dans ses enquêtes a mystérieusement disparu. Alors en proie au doute, il va devoir se poser des questions à propos de ce dernier. Pourquoi lui et d'autres ont cette ombre ? Le gros du tome repose là dessus et sur cette personne qui ne cesse de le suivre à la trace..

Étonnamment, Dexter m'a semblé plus humain avec ses enfants qu'avec sa femme. Avec cette dernière, il doit jouer, il est comme un automate alors qu'avec eux, il cherche vraiment à les aider. Il est le seul à les comprendre.

Au début de ma lecture, j'ai eu un peu de mal avec le choix de narration fait. Dexter est le narrateur mais il a souvent tendance à parler de lui à la troisième personne, ce qui m'a valu d'être un peu perdu. Mais, c'est parfaitement en accord avec le personnage, le choix est judicieux. Le lecteur jour alors le jeu et se familiarise avec le personnage. C'est en accord avec cet homme si particulier dans une vie pas si ordinaire que cela.

Le contraste avec les pensées de Dexter et sa vie quotidienne sont saisissants et surprenants. Sa pauvre femme, Rita, a trois psychopathes sous son toit et n'en sait rien même si elle a pu en avoir un petit aperçu grâce à ses deux chers enfants. Rita, c'est un peu l'humaine stupide et typique (blonde qui plus est) qui ancre le lecteur dans la réalité.

Dexter feint d'être comme tout le monde mais il ne joue plus quand son Passager Noir le quitte subitement. Sa vie devient alors morne et insipide et le lecteur comprend alors l'importance et la place qu'à ce drôle de Passager. Ironie du sort avec la façon dont ce dernier revient à Dexter, il faut le lire pour le croire et en rire! Parce que oui, j'ai pas pu m'empêcher d'en rire, et de tout de suite aller le raconter à mon compagnon qui a bien rit lui aussi!

Je vous parle peu ou presque pas de ce fameux individus qui le suit à la trace ni même des enquêtes sur lequel travail Dexter, tout simplement parce que le fil rouge de ce tome est Dexter et son Passager Noir. Les enquêtes et cet homme mystérieux sont bien là et répondent à des questions à propos de ce sujet. Je vous laisse donc découvrir tout ça par vous-mêmes ;)

Je me dois également de vous préciser que lire ces tomes dans l'ordre n'a pas de réelle importance, puisque je n'ai pas encore lu ni le un ni le deux et j'ai pourtant totalement cerné le personnage et son univers!

samedi 6 janvier 2018

Auteur :Roald Dahl
Edition : Folio Junior
Parution : 1987
Pages : 122
ISBN : 978-2-070-33440-7

Quatrième de couverture :

Il était une fois la ville de Paris. Il était une fois un café. Il était une fois un monsieur Pierre. Il était une fois un petit garçon nommé Bachir. Il était une fois une petite fille, une sorcière du placard aux balais, un géant aux chaussettes rouges, une paires de chaussures amoureuses, une poupée voyageuse, une fée du robinet... La rue Broca n'est assurément pas une rue comme les autres.

Avis personnel :

J'attaque à nouveau un petit livre jeunesse recueillant plusieurs contes très enfantin.

Idéal pour les enfants à partir de sept ou huit ans, ce recueil comporte son lot d'humour et de sorcières. Pour lire à votre enfant avant de le coucher ou lui-même, il est parfait à tout point de vue. C'est simple et rapide à lire. L'imaginaire de l'enfant ne peut qu'être éveillé ! De plus, les images inscrites à l'intérieur de cette édition, peuvent également aider votre enfant à apprécier sa lecture.

Evidemment, les plus grands également apprécieront de découvrir ou redécouvrir cette lecture, faisant une courte pause dans un quotidien parfois trop oppressant ;)

Auteur :Roald Dahl
Edition : Folio Junior
Parution : 1990
Pages : 201
ISBN : 978-2-070-33613-5

Quatrième de couverture :

Ce livre n'est pas un conte de fées mais une histoire de vraies sorcières. Vous n'y trouverez ni stupides chapeaux noirs, ni manches à balais... La vérité est beaucoup plus épouvantable ! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaires. En fait, elles ressemblent à n'importe qui. Si on ajoute à cela qu'une sorcière passe son temps à dresser les plans les plus démoniaques pour attirer les enfants dans ses filets, vous comprendrez pourquoi ce livre est important.

Avis personnel :

Etant petite, j'avais lu ce livre et en était ressortie un peu refroidi. Les histoires de sorcières m'effrayaient pas mal à l'époque. Aujourd'hui, je ne regrette pas de l'avoir relu. Halloween approche et les plus grands peuvent prendre un malin plaisir à lire ce livre aux plus jeunes, c'est une lecture parfaite pour vos petits bouts à partir de sept ans, je dirai.

Nous rencontrons un enfant qui vit chez sa grand-mère. Cette dernière va lui expliquer en détail comment reconnaître une sorcière (parce qu'elles existent)! Il va l'écouter attentivement et mettre à profit tous ses conseils pour ne pas se faire prendre par une sorcière, jusqu'au jour où il tombe au milieu d'une assemblée de sorcières sans moyen de s'en sortir.

Cette lecture est touchante et simple. A travers elle, les enfants peuvent apprendre à ne pas faire confiance aux gens qu'ils ne connaissent pas, et à ne surtout pas les suivre

Roald Dahl a une bonne écriture, son imaginaire est parfaite pour les enfants et le résultat vaut le coup d'oeil !

dimanche 17 décembre 2017

Auteur : George R.R. Martin / T. Patterson / D. Abraham
Edition : Dargaud
Parution : 2015
Pages : 128
ISBN : 978-2-205-07290-7


Quatrième de couverture :

L'HIVER VIENT. Telle est l'austère devise de la Maison Stark, qui gouverne le fief le plus au nord du royaume des Sept Couronnes. Eddard Stark de Winterfell a juré allégeance au Roi Robert, dans la lointaine capitale de Port-Réal, et règne en son nom sur le Nord, où sa famille vit en paix : Catelyn, sa fière épouse ; ses fils, Robb, Brandon et Rickon ; ses filles, Sansa et Arya ; ainsi que son fils bâtard, Jon Snow. Bien plus au nord, au-delà du gigantesque Mur, vivent de cruels Sauvageons et bien pire encore - des choses peu naturelles, reléguées au rang de mythes durant les siècles d'été, mais qui se révéleront bien trop réelles et dangereuses au changement de saison.

De l'autre côté du Détroit, le prince Viserys rêve de reconquérir le trône de Westeros. Héritier de la Maison Targaryen, qui régnait autrefois sur l'ensemble des Sept Royaumes, il achète la loyauté d'une armée de barbares dothrakis avec la seule monnaie d'échange qu'il lui reste: sa sœur, la superbe et innocente Daenerys.

Avis personnel :

Enfin, je termine à nouveau une saga littéraire ou au moins les tomes déjà parus en librairie. J'espère qu'il y aura une suite, ça n'aurait pas de sens sinon.

Au travers de sa lecture, le lecteur ressent l'envie profonde de créer une adaptation fidèle de la part de D.Abraham et T.Patterson. Les planches sont sombres et bien construites avec une place beaucoup plus importante pour les dessins.

Parfaite pour les fans de la série télévisée, cette saga me semble un bon compromis pour rester dans l'univers entre deux saisons. Cependant, pour une personne autre, je ne vois pas vraiment l'intérêt sauf si vous préférez lire les comics plutôt que de regarder la série télévisée.


Ma dernière vidéo :

Follow Me @ludivine_cutie