Ludi's Time

lundi 27 novembre 2017

Auteur : Anne Perry
Edition : 10/18
Parution : 2016
Pages : 386
ISBN : 978-2-264-06877-4

Quatrième de couverture :

Le cadavre d'un inconnu est repêché dans la Tamise. Alerté par le chef du service des douanes, le commandant William Monk, de la police fluviale, constate que le noyé a également reçu une balle dans le dos. L'homme, un faussaire, s'est évadé alors qu'il était sur le point d'être interrogé par des douaniers. Mais alors que l'enquête entraîne Monk dans l'univers trouble de la contrebande, une partie de son passé oublié lui est révélée. Et l'ingérence d'un vieil ennemi déterminé à assouvir sa vengeance pourrait bien lui coûter sa carrière et sa vie. Le soutien et les efforts de ses amis seront-ils suffisants pour sortir Monk de ce mauvais pas ?

Avis personnel :

Je découvre enfin la plume d'Anne Perry et je dois dire que j'ai bien apprécié ma lecture. Nous entrons donc dans un roman avec deux points de vue.

Le premier et le plus important est celui de Monk, le commandant de la police fluviale qui a oublié une partie de sa vie suite à un fâcheux accident. C'est un personnage sérieux qui a peu d'amis mais de vrais amis. Il a une femme merveilleuse qui ait un réel pilier pour lui. Elle le soutient et croit en lui. Le second point de vue est celui de Beata, la veuve d'un juge très réputé. J'avoue ne pas avoir bien compris au départ la nécessité de ce point de vue étant donné son rôle assez secondaire, heureusement pour moi on le comprend assez rapidement.

Le commandant Monk va devoir enquêter sur le meurtre d'un évadé qui allait être interrogé par les douanes. Le chef des douanes étant McNab, un homme qui semble haïr Monk sans que le lecteur et le commandant ne sachent pourquoi. McNab semble aussi s'amuser du fait que ce dernier ait oublié des événements passés. Le roman est empreint de peu de personnages au final mais tous ont une utilité.

L'intrigue de ce roman est assez simple de base mais les difficultés qui sont donnés aux personnages et à cette intrigue au fur et à mesure change la donne. D'ailleurs, quand Monk se retrouve dans une situation critique, le lecteur ne voit pas plus que les personnages comment le sortir de ce mauvais pas le piège étant bien rôdé, mais quand vient sa libération, ça se joue si vite que j'ai été déçu de cette facilité et de cette vitesse. Heureusement, par la suite le lecteur fait une autre découverte et j'ai de la chance, étant encore nouvelle dans ce genre de lecture, j'ai encore l'effet de surprise sur le "méchant" de l'histoire. Je ne le découvre pas dés le début et c'est tant mieux !

En conclusion, j'ai bien aimé ma lecture et je découvrirai le reste des enquêtes de Monk avec grand plaisir !

lundi 13 novembre 2017

Auteur : Paulo Coelho
Edition : Anne Carrière
Parution : 1994
Pages : 247
ISBN : 978-2-910-18813-9

Quatrième de couverture :

L'Alchimiste est le récit d'une quête, celle de Santiago, un jeune berger andalou parti à la recherche d'un trésor enfoui au pied des Pyramides. Dans le désert, initié par l'alchimiste, il apprendra à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par dessus tout, à aller au bout de son rêve.

Avis personnel :


Ce conte philosophique est ma première lecture avec cet auteur et je suis conquise. C'est doux, c'est simple et parfois enivrant.

Santiago, notre berger ou "le jeune homme" part à la quête de sa Légende Personnelle. De là, il va vivre milles aventures et péripéties et tout autant de personnages avant de trouver ce qu'il cherche. C'est un garçon charmant, qui est plutôt heureux dans sa vie. Gentil, parfois naïf, il ne semble pas en vouloir bien longtemps à la Vie qui lui impose de bien malheureux incidents qui en freinerait plus d'un. Au contraire, les signes ne trompent pas, et il continue sur sa lancée.

Doux, élégant et poétique, ce conte nous entraîne en Andalousie puis en Egypte. Le lecteur voyage et rêve avec Santiago. Parfois, redondent, le récit fait part du bonheur absolu tant recherché par l'homme. La quête d'un trésor attendu trouvé par celui qui ira au bout de sa Légende Personnelle. 

Les personnages ne sont pas poussés dans la description, mais ce n'est pas un problème, l'important étant dans le récit en lui-même. Le lecteur prend conscience que parfois le bonheur est à portée de mains mais nous ne le voyons pas.

Simple et rapide, cette lecture donne une pause dans notre quotidien et, outre le côté religieux que l'on peut croiser, j'ai vraiment été transporté du début à la fin.

mercredi 8 novembre 2017

Auteur : Alyson Noel
Edition : Michel Lafon
Parution : 2012
Pages : 380
ISBN : 978-2-7499-1606-4

Quatrième de couverture :

Enfin libérés de leurs ennemis, Ever et Damen se lancent dans une dernière quête : trouver l'élixir qui leur permettrait d'accéder à l'avenir radieux auquel ils aspirent depuis toujours. Mais leurs recherches vont les mener sur un terrain dangereux, au cœur de l’Été Perpétuel... un marais sinistre et hostile qui les confronte aux fantômes de leur passé.

C'est dans ce lieu qu'Ever et Damen vont découvrir les origines de leur passion et la raison de leur lien si profond : une histoire tragique qu'ils n'auraient jamais pu imaginer. Tout est alors remis en cause, même leur immortalité. Leur amour restera-t-il à cette ultime épreuve ?

Avis personnel :

Enfin, je termine une saga depuis longtemps commencée ! Malgré des premiers tomes lents en besogne, je me rabiboche avec cette saga au dernier tome. Je pense même pouvoir annoncer qu'il s'agit de mon préféré.

En effet, les personnages qui m'agaçaient auparavant ont évolués et semblent plus matures. Notamment Ever qui se retrouve à devoir vivre une expérience qui la grandît et qui ne peut être faite qu'une fois prête. Elle a plus de considérations envers les autres personnages et a un point de vue plus éloignés sur la situation qu'elle est en train de vivre. Tous les personnages ont une place dans l'histoire, aucun ne reste en plan.

Le problème qui la sépare de Damen depuis plusieurs tomes déjà et qui commençait sérieusement à être lassant est résolue d'une manière que j'apprécie beaucoup. Je ne m'attendais pas à cela, et je suis plutôt contente de ça. Les choses changent, et tout revient dans l'ordre. Une page se tourne.

Concernant le style d'écriture, Alyson Noël a toujours une plume simple et rapide à lire ce qui peut permettre aux débutants en fantastique (environ entre 12 et 14 ans) d'apprécier d'autant plus cette lecture. Evidemment, les plus grands peuvent l'apprécier également mais ce n'est pas le premier livre que je conseillerai pour vous ;)

dimanche 5 novembre 2017

Auteur : Alyson Noel
Edition : Michel Lafon
Parution : 2011
Pages : 360
ISBN : 978-2-7499-1499-2

Quatrième de couverture :

Depuis la mort de Roman, Ever est traquée par Haven, qui maîtrise à présent ses nouveaux pouvoirs d'immortelle. Prête à tout pour venger son amant, Haven tente de briser le lien éternel qui unit Ever et Damen.

Ever va devoir faire face à une cruelle révélation, et affronter la plus terrible des adversaires : la personne qui la connaît le mieux au monde. Puisant dans ses dernières ressources pour surmonter cette nouvelle épreuve, elle se découvre des dons qu'elle ignorait posséder...

Pourra-t-elle se résoudre à sacrifier celle qui fut son amie pour sauver son âme sœur ?  Au cœur de la tourmente, Ever saura-t-elle rester fidèle à ceux qui lui sont les plus chers ?

Avis personnel :

Je continue sur ma lancée pour cette saga, heureuse d'en avoir bientôt terminé une ! Dans ce tome, les personnages semblent de plus en plus évoluer surtout en ce qui concerne Haven. De l'ombre, elle est passée sous les feux des projecteurs, plus jolie, immortelle, froide et assoiffée de vengeance.

Le triangle amoureux dont je vous parlais précédemment m'a vraiment ennuyé au début, laissant des longueurs dans l'histoire et Ever de son côté se pose beaucoup trop de questions d'après moi..

Mais heureusement, Haven met du piquant dans le récit ! Elle est folle et ne compte pas laisser Ever tranquille. C'est grâce à elle que l'histoire bouge. Concernant le triangle amoureux, il disparaît vers la fin - ainsi que les questions et c'est tant mieux.

J'ai terminé ce livre avec plus de plaisir que les précédents, la plume est toujours aussi simple et fluide. Cependant, je regrette que le principal problème du couple Ever/Damen soit toujours présent depuis quatre ou trois tomes.

Follow Me @ludivine_cutie